Sur le chemin d'Anubis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur le chemin d'Anubis

Message par Almarean le Mar 11 Oct - 17:02

La Lune noire est bientôt à nos portes, et il est donc temps pour moi de me lancer dans ma première dédication depuis Hécate, pour me dévouer à Anubis, car je sais qu'en tant que Dieu Chaman, il me suit et la relation doit donc s'établir de manière officielle Smile

Je partage donc avec vous ce rituel que je compte faire le soir de la lune noire, et je pense, par la suite, si c'est faisable le jour J, poster des photos ici.







Lorsque vous vous sentirez prêt à embrasser la voie d’Anubis, il sera alors temps de faire ce rituel de Prêtrise vous engageant sur son chemin.









Sur le chemin d’Anpu







des chandelles noires, couleurs du Dieu, et au centre de la roue de médecine, sera placé une bolline, de l’abramelin oil, de l’encens de myrrhe, ainsi qu’une offrande et un calice d’eau de source, ainsi que tout autre objet que vous souhaitez lui consacrer.







Il est important de savoir que ce rituel de Prêtrise ne peut être effectué qu’en période de Lune noire (2éme nouvelle lune d’un mois).







Préparatif







Vous devez Préalablement écrire un petit texte qui sera lu à haute voix au sein du cercle médecine lorsque le rituel le Précisera. Ce petit texte fait part de vos engagements auprès du Seigneur Anubis, il ne faudra donc jamais remettre en doute ce que vous lui promettez.



Procédez ensuite à un rituel de purification, en prenant une douche rituel, en vous purifiant à la sauge.



Comme le veut la tradition, allez uriner 10 minutes avant le début du rituel et lavez-vous les mains, le visage et la bouche.



Tracez votre roue de médecine comme le souhaite votre tradition.



Au nord, au Sud, à l’est et à l’ouest seront allumées des chandelles noires, couleur préféré d'Anubis







Consacrez votre roue de médecine, comme le souhaite votre coutume.







Méditez quelques instants sur votre intention, puis, invoquer Anubis.







Prenez le temps de ressentir sa présence, et jouer de votre maracas.







Puis dire :







« Anubis, Anpu, seigneur des nuits sombres, protecteurs des hommes justes, entends ma requête.






Je m’agenouille devant toi, je te confie mon Kâ et mon Bâ, ainsi que ma source vitale.






Je dépose au creux de tes mains ma vie, mon corps et mon esprit, car je souhaite emprunter ta voie, ta route, ton chemin…. »






Allumez l’encens de myrrhe, puis méditer quelques instants.











« Entends ma supplique, écoute mon appel, écoute mon chant qui résonne comme un écho redondant aux portes de l’au-delà.






Reçois mon souhait et ma prière, avec cet encens s’élevant vers toi, je souhaite suivre ton enseignement, que ta lumière guide mes pas, et que ta force m’accompagne.






Dans la nuit noire, je recherche ta force et ton pouvoir.






Que le maitre de la nuit m’accepte et m’écoute, qu’il écoute ce que je suis, qu’il reçoive mon souffle. »






Jouer de votre maracas.











Prendre la bolline et la porter sur vos yeux, puis dire :







« A l’image du dernier rite qui requiert ta présence au cœur du tombeau, toi, seigneur de la nécropole, ouvre mes yeux à ton art, au monde au-dessous du monde.






Permets à mes yeux de voir au-delà de ce qu’ils voient, Permets-moi de voir de qui est et non ce qui parait.






Je consens à laisser mourir ma vue, pour que mon regard renaisse de ses cendres, afin que par-delà la mort et la renaissance, je puisse percevoir et discerner ce que tu vois. »






Poser la bolline, et mouiller vos yeux à l’aide de l’eau de source du calice.







« Mes yeux étaient fermés, ma vision c’était perdu, c’est ton chemin que j’ai retrouvé, ce chemin qui m’a permis de voir. Par l’eau pure du Nil, je consacre mon regard à la vision de Tepy Djouef. »






Jouer de votre maracas.







Prendre la bolline, la poser devant votre bouche et dire :







« A l’image du dernier rite qui requiert ta présence dans la dernière demeure, toi seigneur de la nécropole, donne-moi ta parole sage, ouvre ma voix par-delà le monde et fait là raisonner aux portes de l’au-delà.


Permets à mes paroles de transpercer les brumes du mensonge, de dire les choses telles qu’elles sont et non ceux qu’elles ne sont pas.


J’offre de laisser mourir ma voix, pour que de sa poussière, renaisse ma véritable voix, la voix d’Anubis sur le monde de Khem. »


Posez la bolline, et mouiller votre bouche à l’aide de l’eau de source du calice.







« Ma bouche été nouée, ma voix c’était perdue, c’est ta sagesse qui m’a fait parler, cette sagesse qui me permet de déceler la vérité par-delà le mensonge.


Par l’eau pure du Nil , je consacre ma bouche à la voix de Khenty seh Netjer. »


Jouer de votre maracas







Méditez quelques instants, puis dire :







« Mon regard est la vision d’Anpu, ma voix est la parole de Sagesse d’Anpu.


Par cette renaissance de la vue et de la voix, je prononce ici le serment inviolable, incontestable, irrévocable au jugement d’Anubis, car à travers ma dévotion, je dresse les lois de celui qui est le gardien de la vie après la mort. »






Prononcez alors le serment que vous avez écrit préalablement pour Anubis.







« Maitre Anpu, soit mon guide, mon Mentor, mon phare dans l’obscurité, ma lumière dans l’ombre.


J’adresse à toi ma dévotion, et je promets de respecter mes engagements envers toi et ton oeuvre.


Je promets d’entendre et de respecter tes enseignements, de suivre ta voie et tes décisions, d’entendre et de comprendre ton but, de suivre ta sagesse et ton chemin. ».


Passez alors le serment dans l’encens de myrrhe (il sera déposé sur l’autel d’Anubis de manière définitive).



Jouer de votre maracas.







Si vous ressentez l’énergie et l’approbation d’Anubis en tant que guide et Dieu protecteur, alors, prendre l’abramelin Oil, et vous dessinez la croix ankh sur votre front en disant :



«Je me présente « Nom de Pratiquant », prêtre du seigneur Anubis, respectant ses justes lois, incarnant sa voix parmi les enfants de Khem ».



Bénissez chacun des objets que vous souhaitez attribué à votre prêtrise d’Anubis, ainsi, ils seront consacrés uniquement à son énergie et à son pouvoir.



Préalablement il aura fallu les purifiers à l’aide de la potion purificatrice (recette Cf livre des conjurations).







Dire ensuite :







« Khenty Imentyou, en tant que premier geste de ma dévotion, et pour seller ton approbation, goutte mon offrande, et repêt toi de son énergie.


Accepte cet humble présent sur ton autel, accepte ce geste de dévotion. »


Faites passé l’offrande dans l’encens.







« Mitakuye Oyasin Anpu, Mitakuye Oyasin Khenty Imentyou.


Puisses-tu être remercié, puisse tu être béni parmi les Dieux. »






Remerciez comme il se doit les esprits de vous avoir accompagnés au sein du cercle de médecine, puis renvoyer les énergies à la terre.



Vous poserez ensuite l’offrande sur l’autel d’Anubis, ainsi que votre serment à ses pieds.
avatar
Almarean
Admin

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2016
Age : 27
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum