[Plantes] Lierre Grimpant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Plantes] Lierre Grimpant

Message par Iria le Ven 25 Mar - 21:09

Lierre Grimpant, Hedera Helix

Famille des Araliaceae



Le lierre est une liane arborescente, qui peut atteindre jusque 30m en longueur, et 25m en hauteur lorsqu’il escalade arbres et pierres.
Le lierre s’agrippe grâce à des crampons, qui ne sont autre que des racines-ventouses. Ces racines n’ont cependant aucune fonction si ce n’est celle d’accrocher les rameaux de lierre, ce qui signifie que le lierre n’est pas une plante parasite, il ne se sert des arbres que comme d’un support.
Les tiges rampant sur le sol, créent des racines supplémentaires pour permettre à la plante de se multiplier.

Le lierre fleurit en septembre, avec des fleurs jaune verdâtre. Ces fleurs donnent des fruits vers la fin de l’hiver, ce qui signifie que le lierre voit son cycle inversé par rapport aux autres plantes. Ces fruits bleus-violets poussent en grappes, mais sont toxiques pour l’homme.

C’est une plante très répandue en Europe et en Asie occidentale, mais sa capacité à s’adapter fait qu’elle a vite été répandue en Amérique et en Australie. Elle est retrouvée en sous-bois, sur le littoral, elle peut s’adapter à la sécheresse et on la retrouve même en altitude jusque 1000m. Cependant, les grands froids réussissent à avoir raison d’elle.

Le lierre a, de tous temps, été vénéré par les hommes pour ses propriétés médicinales. Néanmoins, les recherches actuelles le parent de nouvelles vertus, qui en font une plante absolument remarquable.

Plante ancestrale par excellence, donc, qui a commencé sa carrière très tôt.
Déjà, les Grecs l’utilisaient pour se protéger des empoisonnements, en buvant du vin dans lequel avaient macéré des feuilles. Les fleurs macérées dans le vin, quant à elles, permettaient de lutter contre la dysenterie. (Maladie infectieuse du côlon, provoquant diarrhées et crampes abdominales, due à l’absorption dans l’alimentation de parasites ou bactéries).

De plus, Bacchus était représenté avec une couronne de lierre, car il était censé protéger contre l’ébriété. Egalement, dans l’Egypte Ancienne, le Lierre symbolisait la vie éternelle, car un pied pouvait avoir une grande longévité, et il était dédié à Osiris, Dieu des Morts et de la résurrection.

Pour finir, Les Vikings et les Celtes s’en servaient pour clarifier et conserver la bière, comme de nos jours on le fait avec le houblon.

Cueillette : jeunes feuilles, avant floraison, en Août et septembre.
Faire sécher sur un linge propre à l’obscurité, converser en bocal hermétique.


Propriétés Médicinales :
Usage Externe :
Contre les douleurs rhumatismales et névralgiques, il est conseillé d’utiliser de jeunes feuilles fraîches hachées, apposées en cataplasme sur la zone douloureuse.
Contre les ulcères cutanés et les brûlures, ainsi que les coups de soleil, des feuilles fraîches apaiseraient les sensations de chaleur.
Contre la cellulite et la peau d’orange, l’huile de macération ferait des merveilles. Il suffit de laisser macérer 3 poignées de feuilles fraîches broyées dans 1/2L d’huile d’olive, avant de masser les zones concernées.
Contre les cors au pied : Il suffit de laisser macérer plusieurs heures des feuilles fraîches broyées dans du jus de citron, et d’appliquer cette mixture tous les jours pendant plusieurs jours. Pour finir, un bon bain de pied permettra au cor de se détacher.

Usage interne :
Le lierre est surtout connu pour ses actions sur les inflammations des voies respiratoires.
En effet, les saponines qu’il renferme sont un excellent antitussif.
Voici quelques utilisations : En infusion, 1 cuillère à thé de feuilles séchées dans 150mL d’eau bouillante, qu’on laissera infuser 10min. On peut en prendre jusque 3 tasses par jour.
En extrait fluide, se limiter à 0.3mL par jour.
En teinture, se limiter à 1.5mL par jour.
L’extrait alcoolique est connu pour ses propriétés antibactériennes, antimycosiques, antivirales et anti-inflammatoires, et on peut en trouver facilement en pharmacie.

Attention : Ses effets peuvent être puissants… En effet, il existe un risque d’allergie cutanée, pouvant aller jusqu’à l’œdème.
De même, il est déconseillé aux jeunes enfants de moins de 6 ans, aux femmes allaitant, et aux femmes enceintes, car l’émétine qu’il contient peut provoquer à terme des contractions utérines.

Autres utilisations du Lierre :
On s’en sert principalement comme un couvrant de sol, ou comme garniture pour les pergolas et tonnelles, auxquelles il apporte fraîcheur et pénombre.
Le lierre, outre son utilisation décorative, est un excellent aspirateur de pollution. Ses feuilles absorbent les benzènes, qui sont surtout contenus dans la fumée du tabac et les gaz d’échappement.
De plus, grâce à ses propriétés antibactérienne, antifongique, anti-parasitaire, il assainit les arbres sur lesquels il s’appuie. Il absorbe l’humidité des murs, et les protège des intempéries et du soleil. Cependant, sa pousse doit être contrôlée, car il a vite fait de soulever les tuiles d’un toit, ou d’abîmer les murs en terre.

C’est une très bonne plante tinctoriale qui ravive la teinture noire du linge et des cheveux
On peut s’en servir pour colorer les œufs d’Ostara en brun.

Il est un liquide vaisselle écologique : 100g de feuilles coupées bouillies dans 2L d’eau, et presser le jus obtenu pour laver assiettes et Cie.
Cette préparation peut également servir d’eau d’arrosage des plantes vertes, afin de les assainir un peu.



Sources: Recherches personnelles
Maurice Mésségué, Mon Herbier de Santé
avatar
Iria
Admin

Messages : 33
Date d'inscription : 21/03/2016
Age : 33
Localisation : Corbie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum